Canadienne sur un billet de banque: jusqu’au 15 avril pour soumettre une candidature

J’écrivais sur ce blogue il y a près d’un an qu’il serait grand temps d’honorer d’autres personnalités que d’anciens premiers-ministres sur nos billets de banque. N’en déplaise aux politiciens, la très grande majorité d’entre eux n’aura jamais l’impact d’Alexander Fleming, découvreur de la pénicilline, de James Naismith, l’inventeur du basketball, du Rocket Maurice Richard, de Jeanne Mance, de Marguerite d’Youville, de Laura Secord, de Terry Fox, d’Alexander Graham Bell ou de Tecumseh sur l’Histoire du Canada.

Le 8 mars dernier, le Premier ministre du Canada Justin Trudeau annonçait qu’une Canadienne aura enfin sa place sur un billet en 2018. La Reine Elizabeth a toujours été la seule femme à apparaître sur nos billets de banque. Ainsi, sur les nouvelles coupures de 1954, qui remplaçaient celles de 1937, elle figurait partout.

Ce n’est qu’en 1969 que des figures canadiennes – tous d’anciens premiers-ministres – apparaissent sur les coupures de 5 $, 10 $, 50 $ et 100 $. Mais notre chère Elizabeth avait gardé pour elle les billets de 1 $, 2 $ et 20 $.

Depuis 1969, exception faite de la Reine, il n’y a que d’anciens premiers ministres sur nos billets de banque:

  • 5 $ : Sir Wilfrid Laurier, premier Premier ministre francophone de 1896 à 1911;
  • 10 $ : Sir John A. Macdonald, premier Premier ministre du Canada de 1867 à 1873 et de 1878 à 1891;
  • 50 $ : W.L Mackenzie King, Premier ministre, 1921 – 1930 et 1935 – 1948;
  • 100 $ : Sir Robert L. Borden, Premier ministre 1911 – 1920

Encore le politique?

S’il faut saluer ici l’initiative du gouvernement fédéral d’honorer ainsi une femme, il y a fort à parier que la femme victorieuse sera une ancienne politicienne. Ne serait-il pas temps d’honorer sur nos billets de banques nos chercheurs, nos écrivains, nos poètes, nos explorateurs, nos défenseurs des droits, peu importe le sexe?

Alors, selon vous, quelle Canadienne mérite de figurer sur un billet de banque : Jeanne Mance, Jeanne Sauvé, Marguerite d’Youville, Laura Secord?

D’autres suggestions :

  • Mary Ann Shadd Cary, qui  a lutté contre l’esclavage et la ségrégation au Canada et aux États-Unis;

    Mary Ann Shadd Cary
    Mary Ann Shadd Cary
  • Emily Carr, l’une des plus grandes artistes canadiennes du 20e siècle;
  • nellie-mcclung2Nellie McClung, symbole de l’égalité des femmes qui a joué un rôle prépondérant dans l’obtention du droit de vote des femmes;
  • Gabrielle Roy, l’un des plus grands auteurs canadiens;

    Gabrielle Roy
    Gabrielle Roy
  • Thérèse Casgrain, fondatrice du Comité provincial du suffrage féminin au Québec en 1921 et directrice de la Ligue des droits de la femme de 1928 à 1942;
  • Viola Desmond qui, bien avant le mouvement moderne des droits civils aux États-Unis, a défendu l’égalité raciale dans un cinéma d’une région rurale de la Nouvelle-Écosse. En 1946, cette coiffeuse avait créé tout un émoi en refusant de s’installer dans une section du cinéma officieusement réservé aux personnes de race noire. Traînée hors des lieux et emprisonnée, elle entreprendra une lutte pour le changement qui se traduira en 1954 par l’interdiction de la ségrégation en Nouvelle-Écosse.
  • 2015315-Mary-Two-Axe-EarlyMary Two-Axe Early, championne de l’égalité des droits des femmes autochtones.

Une autre idée : il ne vous reste que quelques jours pour envoyer votre suggestion à http://www.banqueducanada.ca/billets/surunbillet/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s