Des toiles au lieu de la croix

On fait grand état depuis quelques jours du projet de la Charte des valeurs québécoises présentée par le ministre Bernard Drainville.

Pour ou contre ? Comme à l’habitude, les Québécois sont divisés là-dessus. Et comme d’habitude, ils refusent de trancher.

Éternel débat d’une société en voie de disparition mais qui refuse de lever la main de peur de déranger.

Un symbole qui n’a plus sa place

L’un des points de ce projet de Charte des valeurs qui fait le plus parler, c’est le maintien – pour des raisons historiques – du crucifix installé au-dessus du fauteuil du président de l’Assemblée nationale. En effet, il est pour le moins difficile à comprendre qu’une société se disant laïque souhaite maintenir un objet à la symbolique aussi puissante qu’un crucifix au sein de son Assemblée nationale.

Le clergé et l'Union nationale de Maurice Duplessis étaient très près l'un de l'autre.
Le clergé et l’Union nationale de Maurice Duplessis étaient très près l’un de l’autre.

Il faut savoir que c’est sous le gouvernement de Maurice Duplessis que ce crucifix a été installé à l’Assemblée nationale en 1936. Ce geste visait à symboliser la collaboration étroite entre le clergé et l’État. À cette époque, les deux institutions marchaient main dans la main. Cette époque est – il me semble et je l’espère – révolue aujourd’hui et comme la majorité des Québécois le retrait du crucifix à l’Assemblée nationale me paraît aller de soi.

Place aux artistes

Une idée comme ça : comme les arts sont souvent les laissés pour compte dans les programmes politiques, pourquoi ne pas remplacer ce crucifix par des toiles de peintres québécois  toutes origines confondues ?

Une toile de Marc-Aurèle Fortin.
Une toile de Marc-Aurèle Fortin.

Chaque début de session parlementaire pourrait ainsi être l’occasion de faire connaître à tous un artiste-peintre de grand renom comme Jean-Paul Lemieux, Marc-Aurèle Fortin, Corno, Rock Therrien ou Sylvain Tremblay.  Un comité composé d’élus de chaque formation pourrait voter en se basant sur une sélection d’œuvres faite par des spécialistes issus des musées du Québec.

Me semble que ce serait une bonne idée. Et vous, qu’en pensez-vous?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s