Leçon du film Lincoln de Spielberg

Ceux qui croient au progrès et à l’avancement de l’humanité doivent y aller par petits pas et ne pas livrer le fond de leur pensée alors que les réactionnaires ne se gênent pas pour crier – pour hurler – haut et fort leurs inepties.

C’était vrai en 1865 et c’est toujours vrai en 2012. Suffit de suivre le débat sur le contrôle des armes à feu aux États-Unis pour le constater.

Un mois après la tuerie de Newtown, Obama a demandé au Congrès d’adopter une vingtaine de lois concernant le contrôle des armes à feu. On parle entre autre de l’interdiction de certains modèles et de chargeurs plus petits. La NRA n’a pas tardé à réagir en publiant avant même l’annonce du Président une campagne incroyablement démagogique. La NRA accuse en effet Obama de jouer les hypocrites en interdisant les policiers armés dans les écoles mais en faisant protéger ses deux filles par des gardiens armés.

Les chiens méchants jappent toujours plus fort que les chiens sympathiques.

Relire don Quichotte

Est-il possible de se dresser devant le monde et, avec la conviction la plus extrême, de vomir des mensonges et des bêtises? De dire que des moulins à vent sont des chevaliers, que la bassine d’un barbier est un heaume, que des marionnettes sont des personnes en chair et en os? Est-il possible de persuader ceux qui écoutent au point de leur faire approuver des idées qu’ils ne croient pas? Jusqu’à quel point les gens tolèrent-ils le blasphème pourvu qu’ils s’en divertissent?

Advertisements

2 réflexions sur “Leçon du film Lincoln de Spielberg

  1. La NRA commence à faire vomir ses propres membres, non seulement avec cette campagne d,une rare bassesse contre Obama, mais aussi avec ce shooting gallery qu’elle a mise en ligne il y a quelques jours à l’intention des « quatre ans et plus »: tirez sur les cercueils…

    La possession d’une arme, c’est l’expression du droit constitutionnel à l’auto-défense, hurle la NRA. Mais alors, pourquoi prendre pour cible des cercueils? Quelqu’un a-t-il déjà vu l’occupant d’un cercueil menacer un ancien voisin?

    Shoot the coffin… Voilà bien LE sujet susceptible de me sortir de ce long silence dans lequel je m’étais enfermé depuis le 2 janvier.

    L’accident qui a fait quatre victimes le 2 janvier dans la Réserve La Vérendrye, c’était ma fille, son conjoint et ces deux fillettes que j’avais tant chéries. Alors non, c’est pas le temps de m’inviter à tirer sur des cercueils…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s