Image tirée de Ghost Hunters

Booooh!

Je l’avoue : j’aime me mettre le cerveau en veilleuse de temps à autre en regardant des émissions du genre Ghost Hunter (Chasseurs de fantômes), avec Jason et Grant, et Ghost Lab, avec les frères Brad et Barry Klinge, où des adultes jouent chacun à leur façon, à entrer en contact avec des fantômes, des esprits ou des spectres.

Je dis chacun à leur façon car si Jason, Grant et les membres de TAPS (The Atlantic Paranormal Society) tentent le plus souvent de communiquer avec les êtres de l’au-delà en dialoguant avec eux comme on cause avec de vieux amis : « On ne veut pas vous déranger. On veut juste vous parler, communiquer avec vous. », les frères Klinge, de leur côté, véritables matamores, n’hésitent pas à jouer aux grosses brutes épaisses pour faire réagir les esprits : « Aweye mon gros crisse de fantôme à marde! Sort de ta cachette pis fais-nous peur si t’as des couilles! »

Facile à dire quand t’as les bras gros comme mes cuisses! À moins d’être un ancien lutteur ou un ancien joueur de football, pas question que je me manifeste devant les frères Klinge!

Je viens même tout juste d’en découvrir une nouvelle : Les enquêtes paranormales de Spirit Investigations qui, comme son titre l’indique, est une série française.

Filmées le plus souvent avec des caméras à l’épaule munies de lentilles infrarouges permettant la vision de nuit, les images, souvent vert-teintées ou en noir et blanc, nous montrent les enquêteurs déambuler lentement dans des greniers, des caves, et d’anciens manoirs.

La popularité de ce genre d’émission est telle qu’elles ont fait des petits : ainsi, Ghost Hunters a donné naissance à Ghost Hunters International et à Ghost Hunter Academy. Et comme de véritables vedettes, les protagonistes de ces émissions sillonnent l’Amérique en donnant des conférences!

On peut même s’acheter sur Internet des kits, des ensembles, des équipements (thermomètre, lecteur de champ électromagnétique, K-2, etc.) pour faire nous-mêmes la traque aux fantômes.

Pas des farces, je suis rendu un expert dans le domaine! Ainsi, je sais que les températures ont tendance à baisser quand un esprit veut se manifester car il puise son énergie dans l’air ambiant. Par contre, la présence de champ électromagnétique peut nous jouer des tours en modifiant notre perception des choses.

Étrange quand même à notre époque de science, de technologie, d’informatique, de déshumanisation, que des émissions du genre trouvent leur public. Car en effet, le plus souvent, il ne s’y passe pas grand-chose : une porte s’est ouverte toute seule ou l’un des enquêteurs a senti quelque chose dans ses cheveux ou s’est retourné brusquement en entendant quelque chose, ce genre de truc.

Peut-être est-ce justement le besoin de se rattacher à quelque chose d’intemporel, de plus grand que nous, qui nous fait regarder ces émissions. Après tout : on a tous joué à se faire des peurs quand nous étions petits.

Mais trêve d’analyse. J’ai des fantômes à chasser!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s